Plan de travail 5 Plan de travail 2 Plan de travail 6

“On est passé du Moyen Âge au XXIème siècle.” Christophe, détenu à la maison d’arrêt, évoque en ces termes le déménagement de la prison Saint-Michel de Toulouse vers celle de Seysses. Construite en 1870, Saint-Michel est qualifiée de “honte de la République” par Pierre Bédier, le secrétaire d’État au programme immobilier de la Justice. En janvier 2003, ses 480 détenus ont été transférés dans l’établissement, à peine achevé, de Seysses, situé à 20 kilomètres de là.

barthclemy_2
barthclemy_1

Cette maison d’arrêt, aux allures de cité futuriste, est censée offrir aux détenus des conditions d’accueil dignes d’un hôtel Formule 1 : possibilité de cellules individuelles avec douche, restauration assurée par une entreprise spécialisée, salle de sports, terrain de football, court de tennis… Seysses, dont la capacité est de 596 détenus, compte aujourd’hui déjà 696 lits. Plusieurs cellules ont dû être doublées. Saint-Michel, elle, accueille actuellement des semi-libertés, mais pourrait bien rouvrir les portes de quelques cellules pour de nouveaux arrivants à temps plein.

Avec la collaboration de Florence Saugues, Paris Match

Jean-Gabriel Barthélemy

barthelemy.jpg
Voir les archives