Plan de travail 5 Plan de travail 2 Plan de travail 6

Par une nuit de décembre 1984, un gaz létal s’échappe de l’usine Union Carbide/Dow situé à Bhopal, en Inde, faisant en quelques jours 8 000 morts et 500 000 blessés. Depuis, des milliers d’autres résidents sont morts à petit feu, alors que 150 000 souffrent de maladies chroniques. Bhopal continue ont de détruire des vies. Aujourd’hui, la vie des victimes de la deuxième, voire de la troisième génération, est un enfer permanent. Le gaz respiré il y a dix-huit ans continue de s’attaquer à leurs organes vitaux, ce qui rend presque impossible toute vie normale. Le comportement criminel d’Union Carbide/Dow et l’indifférence des pouvoirs publics vis-à-vis du problème ne font que rendre plus tragique le sort des victimes du plus grand accident industriel que le monde ait jamais connu.

rai_2
rai_1

Le photographe Raghu Rai, à la renommée mondiale, s'est rendu sur les lieux le lendemain de l'accident ; c'est lui qui photographia le cadavre d'enfant mis en terre, image désormais devenue symbolique et qui continue de susciter de très vives réactions. Il est depuis retourné sur le site de Bhopal et y a réalisé un grand reportage sur la vie des victimes et de leurs enfants. Il en résulte une collection unique d'images relatant le combat pour la justice de survivants qui ne connaissent plus que la maladie et la ruine et doivent faire face à l'indifférence des autorités et à l'irresponsabilité du producteur chimique.
Cette exposition itinérante est organisée par Greenpeace dans le cadre d'une action mondiale contre un phénomène désormais qualifié de « criminalité des entreprises ».

Exposition réalisée avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication.

Raghu Rai

rai_bernard_herman
© Bernard Herman
Voir les archives