Depuis 1989, nous nous efforçons de vous présenter chaque année une sélection de ce qui se fait de mieux en matière de reportage et de photojournalisme. Pour célébrer les trente ans de Visa pour l’Image, nous avons souhaité vous offrir quelque chose de particulier.

Chaque année, visiteurs, photographes, iconographes, journalistes et autres curieux ne cessent de nous demander comment nous réalisons notre programme d’expositions et de soirées. Invariablement, nous avons toujours répondu la même chose : « Avec notre mauvais goût. » Une manière certes un peu maladroite d’exprimer notre philosophie de travail, mais qui la résume pourtant assez bien : nous ne nous reposons sur rien d’autre que nos convictions et notre vision de la photographie pour élaborer la programmation. Ainsi, nous nous félicitons d’avoir pu offrir les murs du Couvent des Minimes et l’écran du Campo Santo à tous les géants de cette profession, comme aux nouveaux talents que nous avons parfois su découvrir et accompagner.

Aussi nous paraissait-il difficile – et même contradictoire – de tenter de vous présenter les « grandes » photos de ces trente dernières années. Nous avons donc préféré vous présenter une sélection de « nos » grandes photos. Ces images sont les fragments d’une histoire. Celle de ce festival, mais aussi et surtout des photographes qui l’ont fait. Chacun à leur manière, ces clichés nous ont marqués et raconté quelque chose qui, à l’aube de cet anniversaire, nous semble toujours d’actualité. Des messages qui méritent encore de résonner dans les rues et les couloirs de cette ville ; des récits, des rencontres et des anecdotes qui ont participé à écrire l’histoire de Visa pour l’Image et que nous souhaitions partager avec vous. Car cet anniversaire, finalement, c’est aussi un peu le vôtre.
Bonne visite !

Jean-François Leroy et Delphine Lelu

Exposition suivante

Paula Bronstein Apatrides, abandonnés et rejetés : la crise des Rohingyas

bronstein_rohingyas_006.jpg