Plan de travail 5 Plan de travail 2 Plan de travail 6

Projection du film " Il n’y aura plus de nuit " en présence de la réalisatrice

Institut jean Vigo, salle Marcel Oms (en français uniquement)

Projection du film Il n’y aura plus de nuit en présence de la réalisatrice Eléonore Weber, France, 2021, 1h15
Texte dit par Nathalie Richard

La scène se déroule en pleine campagne, dans un paysage montagneux ou sur le toit d’un immeuble. Au fond du plan, on aperçoit de fines silhouettes,suffisamment distinctes malgré l’éloignement.Parfois, des hommes à l’allure fantomatique se mettent à fuir, on en déduit qu’ils se savent observés. Mais le plus souvent, ceux qui sont visés ignorent qu’ils sont visés, ils n’ont pas repéré d’où venait la menace, aussi ont-ils l’air complètement désorienté. Ces images proviennent d’hélicoptères. Nous sommes en Afghanistan, en Irak, en Syrie… On voit l’intervention en train d’avoir lieu. Celui qui filme est également celui qui tue, ou peut-être est-ce l’inverse. Il n’y aura plus de nuit fait face à ces exercices de cruauté en détournant les vidéos du discours de propagande dans lequel elles sont généralement prises. Le film s’attache à montrer où peut mener le désir de voir, lorsqu’il s’exerce sans limite.

Eléonore Weber est auteure, metteuse en scène et réalisatrice. Sa démarche s’est jusqu’ici inscrite dans la double exploration des langages scéniques et cinématographiques. Pour le cinéma, elle a réalisé un court et un moyen métrage de fiction, Temps mort et Les Hommes sans gravité. Elle a également réalisé un documentaire, Night Replay (Arte - La Lucarne), écrit avec Patricia Allio. Le film repose sur un dispositif à partir d’un jeu de rôle inventé par des migrants.