Plan de travail 5 Plan de travail 2 Plan de travail 6

Il y a sept ans, après avoir énormément travaillé à l’étranger, j’ai décidé de tourner mon objectif vers l’intérieur, vers les Etats-Unis. Mon but était de trouver un thème qui définirait notre époque, un thème qui incarnerait l’essence de l’Amérique d’aujourd’hui et l’avenir inévitable qui l’attend. Si j’avais travaillé dans les années soixante, j’aurais certainement fait un reportage sur le Mouvement de défense des droits civils.
Mais aujourd’hui, un des changements sociaux caractéristiques aux Etats-Unis est l’impact de la longévité. Tout au long du siècle dernier, notre espérance de vie s’est allongée de trente ans et, d’ici la moitié de ce siècle, le nombre de personnes âgées sera pour la première fois de notre histoire supérieur au nombre de jeunes. Ce phénomène modifie notre famille, nos comportements, notre travail, et nos institutions. Je voulais examiner certaines des opportunités sans précédent ainsi que les exigences croissantes qui changent le paysage américain à mesure que nous vieillissons.

kashi2.jpg
kashi1.jpg

J’ai fait le choix de me concentrer sur les Etats-Unis, même si ces dynamiques se retrouvent également dans d’autres pays industrialisés, afin que ce projet reste d'une taille raisonnable. Mais aussi parce que les évolutions sociales aux Etats-Unis présagent souvent de ce qui va se passer dans les autres pays occidentalisés.

En l’état actuel des choses, et c’est d’ailleurs une des raisons qui m’a poussé à réaliser ce reportage, la société américaine, dans son ensemble, refuse de regarder la vieillesse en face. On apprécie les longues années de maturation pour le vin mais pas pour les gens ; on patine les meubles et les vêtements pour leur donner l'apparence d’objets anciens mais l’on paie des milliers de dollars pour effacer les rides qui avec le temps apparaissent sur le visage. Lorsque j’ai commencé mon reportage sur la vieillesse aux Etats-Unis, je ne recherchais pas les personnes qui défient leur âge en faisant du parachutisme en chute libre ou de l’escalade. Ces "super papis" et "supers mamies" sont, certes, des sources d’inspiration mais ils ne font que renforcer la conviction selon laquelle nous devons passer nos augustes années à essayer de faire toujours mieux que les jeunes eux-mêmes. Je me suis au contraire concentré sur ces personnes qui ne renient pas leur âge et qui illustrent les changements nécessaires pour faire face au vieillissement.

J’ai ainsi traité de sujets divers allant de vieux prisonniers qui doivent passer les dernières années de leur vie derrière les barreaux, au nombre croissant d’immigrants âgés qui suivent leurs enfants en Amérique. J’ai fait un reportage sur la vie d’une grand-mère pauvre du quartier hispanique de Harlem bataillant pour élever son petit fils de 8 ans et sur le phénomène très inspirant des Jeux Olympiques Senior et du Rodéo Professionnel Senior. J’ai posé mon regard sur un programme unique en son genre qui place des personnes âgées dans des familles d’accueil et me suis intéressé à un foyer de retraités où des patients atteints de la maladie d’Alzheimer participent aux activités d’une crèche.

J’ai accordé une très grande attention aux exigences particulières en matière de soins, ce côté "honteux et inavouable" de la longévité. La longévité n’est pas synonyme de jeunesse éternelle. Loin de là, si nous vivons assez longtemps, notre corps commence à nous jouer des tours et en fin de compte, notre indépendance nous lâche. Mon objectif était de me pencher sur les difficultés de la vieillesse et de redonner une certaine dignité au statut de dépendance qui accompagne le quatrième âge.

A travers cette série de photographies j’ai tenté de regarder la vieillesse droit dans les yeux, sans complaisance, afin de célébrer les avantages de la longévité et d'assumer l’angoisse de la perte. Les photos de cette série sont parfois pleines d’humour, parfois troublantes mais toujours compatissantes. Elles dressent un portrait sobre et digne de toutes les expériences auxquelles nos aînés doivent faire face. En outre, elles rendent hommage aux changements qui surviennent dans notre vie lorsque nous prenons de l’âge et elles nous forcent à remettre en question la culture de la vieillesse.

Years Ahead : Aging in America est publié aux éditions Powerhouse Books.

Ed Kashi

portrait_kashi_kristin_reimer.jpg
© Kristin Reimer
Suivre sur
Voir les archives