Plan de travail 5 Plan de travail 2 Plan de travail 6

Ce reportage est une exploration à la croisée du changement climatique et de l’héritage du régime colonial qui a fondé le Canada. Généralement perçue comme un événement qui s’est déroulé il y a plusieurs siècles, la colonisation des peuples autochtones du Canada est considérée, à tort, comme appartenant à un passé qui n’a plus d’impact sur notre avenir. En réalité, le « lent génocide culturel » canadien existe toujours, prenant aujourd’hui la forme d’un racisme environnemental.

Sous couvert d’« opportunité économique », le développement industriel des territoires autochtones a un impact écologique important sur les communautés à travers tout le pays. Après des siècles d’oppression, la plupart des Premières Nations canadiennes dépendent financièrement du gouvernement fédéral et souffrent de nombreux problèmes sociaux interdépendants. La capacité des Premières Nations à tenir tête à l’industrie pétrolière est limitée, et le système juridique leur est défavorable. Les communautés qui coopèrent avec ces compagnies bénéficient d’avantages économiques et de pouvoirs accrus leur permettant de protéger des parcelles spécifiques de leur territoire. Un compromis au goût amer et lourd de conséquences.

willms_006.jpg
willms_019.jpg
willms_032.jpg