Plan de travail 5 Plan de travail 2 Plan de travail 6

Au cours de ma carrière, j’ai eu le privilège de photographier bon nombre de personnages connus ou extraordinaires. Il ne s’agit pas seulement de gens célèbres, mais plutôt de personnes qui ont fait l’actualité et apporté leur contribution à l’humanité, des survivants de l’holocauste au Dalaï Lama, an passant par le chef de file du mouvement écologiste aux Etats-Unis.

Pour moi, lorsqu’ils se trouvent devant l’objectif de mon appareil photo, ce sont tous simplement des êtres humains. Tout mon travail consiste à aller chercher ce qui se trouve sous la surface, au plus profond de mes sujets, à rendre tangible leur humanité.

Ces images sont toutes des portraits posés. A mes yeux, cette technique est une autre forme de journalisme, qui ne se distingue que par le fait que j’organise une séance de pose; c’est un accord qui me permet d’être en contact avec mon sujet pendant quelques minutes voire, si j’ai un peu de chance, quelques heures. Il s’agit d’un accord de coopération, donnant la possibilité au journaliste de relater un moment précis.

Je suis reconnaissant à Visa pour l’Image de m’avoir demandé d’exposer à Perpignan ces photographies aux côtés de celles des plus grands photojournalistes du monde, tout particulièrement à l’occasion du dixième anniversaire du festival.

Michael O’Neill, juillet 1998

Michael O'Neill

portrait_o_neill.jpg
Suivre sur
Voir les archives