Plan de travail 5 Plan de travail 2 Plan de travail 6

Des manifestations et une répression meurtrière secouent le pays depuis que l’armée a pris le pouvoir lors d’un coup d’État le 1er février, emprisonnant et évinçant la chef du gouvernement civil, Aung San Suu Kyi.

Après avoir dans un premier temps fait preuve de retenue face aux manifestations pacifiques, aux grèves et à la désobéissance civile, l’armée a fini par faire régner la terreur pour écraser le mouvement pro-démocratie, connu sous le nom de révolution du printemps. À l’heure où je rédige ce texte, plus de 800 personnes ont perdu la vie aux mains des militaires et de la police, beaucoup d’une balle dans la tête, des milliers ont été blessées, plus de 4 000 manifestants ont été arrêtés et certains ont été enlevés.

anonymous_myanmar_004.jpg
anonymous_myanmar_018.jpg