logotype-visa-line logotype-visa-line logotype-visa-line

Depuis plus de quatre ans, les forces du gouvernement yéménite et les rebelles houthis sont en guerre, et aujourd’hui plus de la moitié de la population est menacée par la famine.

Une coalition pro-gouvernementale de pays arabes, menée par l’Arabie saoudite avec le soutien des États-Unis, a imposé des restrictions sur les importations de denrées alimentaires, de médicaments et de carburant afin d’affaiblir les rebelles. Mais ce sont les civils qui sont touchés de plein fouet, et les Nations unies qualifient la situation de pire catastrophe humanitaire provoquée par l’homme.

S’il est encore possible de trouver de la nourriture sur les marchés, les prix ont tellement augmenté que les plus démunis, qui s’en sortaient auparavant avec peu d’argent, sont désormais affamés. Dans les zones les plus touchées, principalement au nord dans les territoires aux mains des rebelles où les sanctions de la coalition sont les plus sévères, des milliers d’enfants meurent de malnutrition et de maladies associées. Dans les villages reculés, les familles n’ont plus les moyens de se payer des soins médicaux ni même le transport pour se rendre dans une clinique La pauvreté est telle que certaines familles doivent choisir quel enfant nourrir.

La plupart des combats se sont concentrés sur Hodeida, notamment depuis que la coalition a lancé une offensive pour reprendre la ville aux insurgés à l’été 2018. Le port de Hodeida est le principal point d’entrée des denrées alimentaires et de l’aide humanitaire pour le nord du pays contrôlé par les Houthis, où vit la plus grande partie de la population. S’emparer de cette ville clé sur la côte ouest aurait pu changer le cours de la guerre pour la coalition. Mais l’offensive a exacerbé une situation humanitaire déjà dramatique et entravé l’arrivée de l’aide internationale.

Lorenzo Tugnoli

portrait_tugnoli.jpg
Suivre sur
Voir les archives

Exposition suivante

Kirsten Luce La face cachée du tourisme de la faune

luce_wildlifetourism_023.jpg