Plan de travail 5 Plan de travail 2 Plan de travail 6

Janine Niepce, née en 1921 est l’une des premières femmes reporter-photographes françaises. Elle est parente éloignée de Nicéphore Niepce, l’inventeur de la photographie. Ses débuts se situent en 1946, aprés une licence d’art et d’archéologie et les cours Prisma de photographie par correspondance. D’abord free lance, elle fait partie de l’agence de presse RAPHO depuis 1955. Elle a de nombreuses expositions en France et dans le monde et elle est l’auteur de 16 livres.

Voici les renseignements qu’elle nous confie sur son travail :
“ Depuis un demi siècle, je photographie la vie traditionnelle des femmes en France et son évolution. Les combats menés pour moins d’injustice entre les sexes, les progrès scientifiques et techniques changent petit à petit l’existence de nos compatriotes et de la société entière.

Mes reportages sur le planning familial (contraception, avortement libre, loi Veil), les métiers de hautes qualifications, l’inégalité des salaires, les mouvements féministes, les nouvelles relations homme-femme, les crèches, la parité en politique, les femmes qui marquent notre époque en sont quelques exemples. Mon livre “ Les années femmes ” aux éditions de La Martinière (1993) est une somme de cette enquête.

C’est dans le choix des sujets que hommes et femmes photographes se différencient et non par leur sensibilité. Celle-ci est propre à chaque artiste quel que soit son sexe. Les ruraux sont un de mes autres thèmes choisis. Ma famille composée de viticulteurs bourguignons m’a fait aimer les gens de la terre : leur mode de vie ancestral qui disparait et leur progression vers un monde moderne. J’ai fait deux fois le tour de la France mais je vis à Paris qui m’envoûte et dont je ne cesse de faire des images. Trois livres “ France ”, “ Mes années campagne ” et “ Images d’une vie ” ont parus pour illustrer l’ensemble de ce travail.*

Mes reportages dans les pays lointains : Japon, Brésil, Cambodge, U.S.A., Canada... m’ont procuré moins de plaisir car j’ai manqué de temps. Je privilégie toujours les reportages sur la vie des femmes. L’Histoire avec un grand H a trop souvent passé sous silence leurs actions et leurs créations. Mes images sont autant de témoignages qui tendent à susciter l’émotion sans oublier le graphisme. Des débuts de la photographie aux années 1920, on ne connaît ni les noms ni les oeuvres des femmes photographes françaises portraitistes ou paysagistes. Ces images ignorées seraient une enrichissante découverte pour l’histoire de la photographie.

"France" édité aux Editions Actes Sud en 1992 avec une préface de Marguerite Duras "Mes années campagne", "Images d’une vie" publiés aux éditions de La Martinière respectivement en 1994 et 1995; et "Les Vendanges” à paraître en septembre 2000 aux éditions Hoëbeke.

Janine Niepce

niepce_jeanloupsieff.jpg
Voir les archives