Traditionnellement considéré comme l’un des pays les plus pacifiques d’Amérique du Sud, l’Équateur a aujourd’hui l’un des taux d’homicides les plus élevés de la région. Début 2024, afin de lutter contre l’extorsion généralisée et la flambée de violence des gangs liée à la drogue, le président Daniel Noboa a déclaré un « conflit armé interne ». La police et l’armée ont arrêté des milliers de personnes dans le cadre d’une répression nationale contre une vingtaine de gangs qualifiés d’« organisations terroristes ».

moore_equateur_070.jpg
moore_equateur_114.jpg

John Moore

john_moore.jpg
Suivre sur
Voir les archives

Exposition suivante

Pierre Faure France périphérique

faure_france_020.jpg