La défécation en plein air est une pratique aussi vieille que l’histoire de l’humanité. Tant que la densité démographique était faible et que la terre pouvait absorber les déjections humaines, la situation était tolérable. Mais avec la croissance des populations urbaines, on s’est rendu compte du lien entre l’hygiène et la santé, et notamment de l’importance d’éviter le contact avec les excréments. Aujourd’hui, environ 950 millions de personnes défèquent régulièrement en plein air. L’eau insalubre et l’absence d’assainissement provoquent des maladies qui tuent 1 400 000 enfants par an, plus que la rougeole, le paludisme et le sida réunis.

Andrea Bruce

portrait_bruce_jonathan_levinson.jpg
Jonathan Levinson/ 2011
Suivre sur
Voir les archives

Exposition suivante

Kevin Frayer Voyage du désespoir : l’exode des Rohingyas

frayer_rohingyas_103.jpg